Ligoté par surprise

Ligoté par surprise

 

Ce jour-là, je ne m’attendais pas du tout à être traité comme un bâtard. Je n’étais d’ailleurs pas convoqué chez mon Maître mais je venais le voir parce que le soir nous étions invités chez des amis. Il est vrai que je l’ai un peu provoqué en me mettant très vite à poil sur le lit, le cul bien offert.

Mon Maître est tout d’abord arrivé par derrière doucement, en me prodiguant des caresses et des menues claques sur les fesses. J’étais sur le ventre et ne le voyais pas. Et j’ai senti qu’il me passait mon collier de soumis autour du cou. J’étais bien sûr ravi de me voir ainsi réduit à mon statut de bâtard ! Je ne pensais pas que la suite allait être aussi … comment dire, aussi puissante !

Tout d’abord, il m’a passé les menottes aux chevilles et aux poignets. Et il s’est décidé à me baiser. Il n’a pas pris beaucoup de temps pour me chauffer le cul avec du gel, et une fois la capote posée, il m’a défoncé direct. Ces va et vient étaient un pur bonheur : mon maître était en moi, il me possédait et faisait de sa pute ce qu’il voulait. J’ai ouvert mon cul au maximum.

Au bout d’un petit moment, il arrêta et je suis resté un moment sur le ventre, à attendre. C’est là que je n’ai pas senti le coup venir ; je ne m’y attendais pas : il me donna un très grand coup de paddle sur le cul, un seul, mais je me mis à hurler de douleur ! Mais je sais que si je suis un bon bâtard, je dois accepter tout ce que mon Maître décide ; alors je n’ai pas plus bronché que ça, je ne voulais pas me rebeller, mon Maître déteste ça…

Il a ensuite commencé à me parler d’une voix dure et sévère, en voulant me rappeler qu’il était bien mon Maître et en me posant des questions du type « Tu es toujours le bâtard soumis de ton Maître ? », « Veux toujours m’obéir ? », « Veux-tu toujours être le soumis définitif de ton maître ? », etc… Ces paroles ont, comme toujours, un effet direct sur moi : elles me font triquer immédiatement et ma queue est devenue bien raide. Mon Maître s’en est vite aperçu et a commencé à jouer avec, surtout en la tirant à l’arrière, vers le cul. Entretemps, il m’avait ordonné de me mettre sur le dos. J’ai commencé à avoir mal mais en même temps, cette douleur était associée à un grand plaisir, celui de la soumission. Il a alors continué son petit jeu en me travaillant les tétons en plus.

Monsieur, qui était à côté, s’y est mis aussi et chacun m’a travaillé le bout des seins de plus en plus vigoureusement. C’est comme s’ils s’étaient mis d’accord sur ce qu’ils allaient faire.

Après cette entrée en matière pendant laquelle je me suis offert entièrement à ses désirs, mon Maître a entrepris de me travailler les couilles mais il n’a pas trouvé dans ses affaires ses cordelettes habituelles. Il a donc décidé de prendre des cordes de bondage, bien plus grosses et il a commencé à m’encercler les couilles comme un cockring. Jusque là, tout allait bien ! Mais il a eu l’idée de vouloir m’entortiller les cuisses puis les jambes avec cette même corde. C’est ce qu’il a entrepris, en prenant soin de bien tirer au fur et à mesure pour que mes jambes soient bien ligotées. Allongé, je ne voyais rien de ce qu’il faisait mais c’était plutôt agréable…

Mon Maître n’est pas un novice et une fois le bondage achevé, il a commencé à m’écarter les jambes : c’est là que j’ai senti que la corde qui encerclait mes couilles se mettait à serrer un peu plus. Tranquillement, parce que mon Maître n’est pas violent et que le plaisir se prend aussi dans la lenteur de la douleur, il a poursuivi cet écartèlement de mes membres inférieurs. J’ai couiné comme un goret, d’abord doucement puis de plus en plus fort ! C’était une sensation de bien-être extraordinaire ; je me sentais bien, complètement abandonné à mon Maître adoré, lui en qui j’ai toujours une si grande confiance.

Ce plaisir unique était d’autant plus fort que cela faisait trop longtemps que mon Maître ne s’était pas occupé de moi (la dernière fois, c’était le plan où il avait convoqué cet autre bâtard des Pays-Bas).

Il a donc continué à écarter mes jambes de plus en plus ; il me faisait couiner encore plus, et j’ai lu sur son visage qu’il prenait un très grand plaisir à me dominer comme ça. Il m’insultait en même temps, ce qui me faisait apprécier de plus en plus ce plan. Monsieur continuait, lui, à me travailler les tétons ; c’était super jouissif !

Au bout d’un moment, il a décidé d’arrêter parce que mes couilles et ma bite semblait être au seuil du supportable. Il a alors commencé à défaire la corde, doucement, pour profiter encore de ce plaisir. Il a attaché les menottes des chevilles entre elles et, avec Monsieur, ils se sont mis à me branler et à me travailler les tétons. Je n’en pouvais plus ; le plaisir était trop grand ! J’ai pris mon temps pour profiter de ces instants et j’ai senti la jouissance arriver : je me suis explosé de sperme sur le corps, en criant de bonheur ! Mon Maître aime beaucoup m’entendre jouir. Il m’a ordonné de le regarder en même temps : je pense que j’avais un visage parfait de soumis disponible et offert…

Ensuite mon Maître s’est assis sur moi et a rapidement balancé tout son jus sur mon visage (il m’avait ordonné de fermer la bouche et les yeux). Je sentais le sperme qui m’inondait le visage et coulait dans mon cou. Il m’a dit qu’il m’en avait balancé un bon paquet !

L’heure était arrivée de partir chez les amis. Il m’a alors défait mon collier chien.

Je ne lui ai pas dit, mais j’aurais vraiment aimé pouvoir le porter toute la soirée et même la nuit.

3 commentaires à “Ligoté par surprise”


  1. 0 le loup blanc 29 juil 2015 à 13 h 08 min

    j’aime beaucoup votre boge allez visiter le mien il pourrez vous intéresser
    http://leloupblanc.eklablog.fr

    Répondre

  2. 1 Allan 20 fév 2016 à 13 h 45 min

    Je suis à la recherche de devenir un batard. Peut-être un tuyau. Merci

    Répondre

  3. 2 didier 17 jan 2017 à 17 h 38 min

    Recherche un bon bâtard larbin pour contrat d’appartenance joindre cv plus photos par mail

    Répondre

Laisser un commentaire


vu


Kathleen's Diary |
Les Québécoises |
LE MEILLEUR GARAGE A BITES-... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | LADY SONIA love
| Deliceboys Le Plaisir Au Ma...
| Film x sexe gratuit, video ...